Les faits marquants de la gare

Il est difficile de suivre exhaustivement l'actualité de la gare de Tourves, le chef de gare honoraire n'y séjournant que pendant les vacances, mais on se renseigne tout de même et les amis, sur place, donnent des informations, mieux, prennent des photos, apportent des témoignages.
Qu'ils en soient ici tous remerciés.

 Sans prétention d'exhaustivité, on peut noter :

Jeudi 30 juillet 12:21 passage d'un 2200 du ATTCV à la gare de Tourves pour faire la reconnaissance de la section de ligne entre Brignoles et St Maximin en vu de la réouverture de la ligne pour l'ATTCV .

 

150327_1.jpg (112536 octets)Vendredi 27 mars 15h11, l'EMV 97 E d'Infra passe devant la gare de Tourves (Var) sur la ligne Carnoules—Gardanne. Quelques jours avant, une brigade de la voie avait nettoyé les ornières aux passages à niveau, un indice pertinent pour le chef de gare "honoraire" que je suis trois fois pas an en plein cœur de la Provence verte. Sûrement qu'un train militaire n'allait pas tarder à passer sur la ligne pour rejoindre Sainte Roseline près de Draguignan, le matériel militaire devant rejoindre la camp de Canjuers.
La draisine allait sur Brignoles terme de son inspection, la section Brignoles—Carnoules étant assurée par Toulon.
La ligne en attente de réouverture (mais ce n'est pas pour demain) ne voit plus passer que des trains de matériel militaire, trafic qui a au moins la vertu de la conserver en état et limitée à 50 Km/h.

Le 3 décembre 2013, passage de le draisine DU 94-B en direction de Gardanne. 
Cette draisine est qualifiée de train militaire, puisqu'elle effectuait une visite de ligne Carnoules—Gardane avec des représentants des Ministères des Transports et de la Défense.
Info et photo Julian Foot

26 novembre 18h48 en gare de Tourves, passage du train militaire en direction de Gardanne.

Passage du train désherbeur.
faits_120919.jpg (106048 octets)
Photo Julian Foot

Passage d'un train militaire en direction de Gardanne.

 faits_2012_1.jpg (89000 octets) faits_2012_2.jpg (55844 octets) faits_2012_3.jpg (56170 octets) faits_2012_4.jpg (105347 octets)

Cérémonie des élus et des militaires qui ont unanimement rendu un hommage au gendarme Joseph Routhe tué en service à l’âge de 28 ans devant la maisonnette du garde-barrière PN 26 à Tourves. Ceci c'est passé jour pour jour en 1930.
Le chemin RD1, devant la maison du garde-barrière, où a été tué Joseph Routhe porte depuis son nom.
Les photos de Var Matin et l'article
faits_101112.jpg (78316 octets)
faits_100930_2.jpg (145185 octets)L'Association du Train Touristique du Centre-Var a effectué ce jour une circulation entre Carnoules et Gardanne, avec évidemment un passage devant la gare de Tourves.
Ici la Caravelle 8380 de L'ATTCV.
Photos Barbara Ponsi
L'article de ATTCV
faits_100930_1.jpg (89973 octets)

Tournage du film "La fille du Puisatier " de Marcel Pagnol réalisé par Daniel Auteuil en gare de Brignoles. Article de Var Matin du 10 juin 2010, page 11.

faits_050.jpg (587243 octets)
Passage d'un convoi militaire constitué de chars allemands se rendant au camp de Canjuers.

faits_045.jpg (98002 octets) faits_046.jpg (117187 octets) faits_047.jpg (115171 octets) faits_048.jpg (69875 octets) faits_049.jpg (76667 octets) 
Photos Gérard Ponsi

Passage des draisines de travaux pour l'élagage de la voie faits_043.jpg (1088404 octets)
Construction d'une cuisine d'été faits_044.jpg (68072 octets)

La toiture de la marquise de la gare de Tourves a été refaite à neuf après le remise en peinture des fers supportant le toit.
Merci à Gérard et Didier pour leur aide dans cette entreprise.

Et la frise reposée à l'identique.

faits_042.jpg (107119 octets)

La toiture de la marquise de la gare de Tourves a été démontée, et les montants rivetés en T de 60 mm, grattés et repeints en vue de la repose cet été.

La voie a été nettoyée et les mains-courantes des ponts et ponceaux repeintes en vert clair. On voit ici le faisceau de la gare de Brignoles complètement désherbé.
Avant il était difficile de compter les voies et d'ailleurs d'autres, cachées sous les herbes sont ré-apparues.

Nouveau passage de la débardeuse. Tiens ! Elle était déjà passée l'année dernière ? Oui mais entre temps les chars Leclerc qui ont emprunté la ligne récemment ont vu leur peinture rayée, alors ...  
Le terminus de Sainte Roseline (ancienne ligne de Draguignan) est le centre militaire du Camps de Canjuers qui accueille des exercices au niveau européen. Il n'est pas rare de voir passer sur la ligne des chars belges ou allemands. 

Le train militaire passe sur le pont de la RN7 entre Tourves et St Maximin la Sainte Baume, en direction de St Maximin,
Photo
Gérard Ponsi.

puis passe devant le BV de St Maximin. Double traction de 67000, la 67551 en tête suivi d'une voiture d'accompagnement.
Photo Gérard Ponsi.
Ce sont ensuite les wagons plats chargés de chars 
Photo Gérard Ponsi.

Inspection et élagage de la voie à proximité des zones d'habitation du PN 26 au Tunnel. 

La voie au gabarit bien dégagée, côté Gardanne,...

... et côté Carnoules, après le passage des deux débardeuses.

A l'occasion des journées Européennes du Patrimoine, le Musée des Gueules Rouges du Var et l'Association « De Monte Venen » ont organisé une petite fête « J’aime mon patrimoine » pour manifester leur attachement à ces lieux de mémoire. 
Au programme : Tourves à l’époque 1900-1920 et la découverte de la vie des mineurs, et celle de tout un village avec ses commerces et certains métiers disparus aujourd’hui. 
Photo Gérard Ponsi.

Circulation d'un train militaire. Locomotive Fret 467534, une voiture d'accompagnement et 13 wagons plats divers. 
(Info R. Rostagni)


Remplacement des traverses par une entreprise privée sous la responsabilité de RFF et prise en charge par l'armée.
Ici l'équipe de la voie pousse un lorry chargé de traverses neuves.

Ici la pelleteuse utilisée pour le dégarnissage du ballast.
1er juin, à l'occasion de la fête du train, passage d'un convoi venant de Marseille à destination de Brignoles tracté par la CC 67493.
Train affrêté par l'Association Le Train Avenir du Centre Var qui organise chaque année des circulations venant de Marseille, Toulon, et Nice à destination de Brignoles.
(Photos Gérard Ponsi)

Voiture UIC* des années 60. Leur aspect moderne a contribué à l'image de marque du chemin de fer. 3127 unités ont été commandées en livrée vert traditionnel de l'époque.
Ces voitures mesurent 24,50 m et sont autorisées à 140 km/h, certaines à 200 km/h. Elles sont affectées aux rapides et express diurnes. Il arrive que ces voitures soient rachetées par les régions pour affréter des trains spéciaux.
*
L'Union Internationale des Chemins de fer a pour mission d'unifier le parc de matériel dans toute l'Europe.


Dimanche 23 Juin vers 11 heures, 3 rames TER en UM montant et le soir une CC diesel avec une vingtaine de voitures voyageurs de retour vers Gardanne.
L’automoteur 72500 fait sa première apparition en 1997 à Veynes. Quatre moteurs de 300 Kw pour la traction ; Vitesse du moteur 2100 tr/mn (700 tr/mn au ralenti) ; Transmission par boîte à vitesse hydromécanique ; Vitesse limite 160 km/h ; Freinage hydraudynamique ; Anti-enrayeur (améliore les performances de freinage) ; Système d'attelage automatique ; Pour la climatisation un générateur par caisse ; Poids total 122 tonnes. Intérieur et dimensions de la rame, capacité, 23 places en 1ère classe ; 121 en 2ème ; 144 places assises au total. Dimensions ; 2,905 mètres de largeur ; 3,820 mètres de hauteur ; 53 mètres de longueur. 

La fanfare est sur le quai pour accueillir ce convoi exceptionnel.

(Photos Gérard Ponsi)
Vers 11 heures un groupe d'amateurs est venu s'exercer au vélo-rail de leur construction. Malheureusement après quelques aller-retour le vélo, qui était en fait une mobylette, a subi une rupture de l'axe qui entraîne le roulement ce qui a limité l'essai. Mais qu'importe, le temps était beau et frais le rosé.
(Photos Michel Dubuis)

Train désherbeur en direction de Brignoles passe au droit du bâtiment voyageur avec moult saluts de la part de l'équipe de conduite.

(Photos MAD)
Vue côté Carnoules
Draisine avec un court train de marchandises en direction de Brignoles.
La fin du convoi.
5 Avril 2001 à 14h en gare de Tourves (Var), pendant la sieste du chef de gare !


La foule envahit les quais de la gare endormie depuis l'arrêt du trafic de la bauxite.
Vu dans l'autre sens.
Le train à vapeur s'annonce, on l'entend dès le franchissement du PN 26
et passe devant le bâtiment voyageurs (BV)
La locomotive est suivie d'un wagon et d'un fourgon...
... puis se sont les voitures type OCEM
La petite gare de Tourves ne verra plus de trains passer devant son BV.
Côté Place, le BV est muré, à l'étage les volets seront fermés pour 20 ans.
La plaque indiquant l'altitude est encore en place...296,8 m.
ainsi que la pendule qui indique 12 heures 40
et le puits du jardin de la gare toujours rempli d'eau de source.

 
C'est certainement le premier cliché le plus ancien d'une locomotive à vapeur à Tourves.
Cliché transmis par Alain Geisbert-Bonnet