Les dernières nouvelles ...
            ...de Suzanne de Chatou aux Mureaux édition 2011

Marc André Dubout

Et oui on remet ça...
                            ... et ça nous fait plaisir !
Vendredi 28 Avril, 7 heures, l'équipe séquanaise est sur le ponton prête à refaire pour la troisième fois le parcours de Chatou aux Mureaux, destination l'Y.C.I.F. 1 où le dimanche se sont  déroulées les régates du Yacht Club de l'Ile de France édition 201
1.
Donc nous voilà partis pour cette troisième "Descentes de Seine" de Chatou PK 45,1 aux Mureaux PK 93


Tableau des équipages 

Mercredi 20 avril 2011
Mais tout a commencé quelques jours plus tôt avec la mise à l'eau des bateaux en même temps que celle du Dénicheur 2
Après le
Dénicheur

Ce fut au tour de Roastbeef3
Bonne occasion de voir la quille de
Roastbeef (tirant 1,60 m) qui contient 900 kg de plomb pour le lestage.

et enfin de Suzanne au milieu des feuillages de la berge 

Si le premier n'a pas pris l'eau, pour les deux autres nous nous sommes un tantinet inquiété. Tout d'abord Roastbeef lorsque la coque pris contact avec l'eau les fonds devinrent rapidement inondés et pour Suzanne en deux heures les planchers se mirent à flotter d'où notre inquiétude.

Jeudi 28 avril 2011
Une semaine plus tard ce fut le gréement de
NymphéeSequana, et Chahut. 

Sequana et Chahut furent acheminés par la route, la cale de mise à  l'eau n'étant pas idéale pour les quillards.


Nymphée est déjà à l'eau.

Chahut sur son ber prêt à être gréé.
Vendredi 29 avril 2001 6 heures, avec Jean Louis nous regagnons Suzanne au mouillage entre la maison flottante et le Roastbeef. À 6h30 allumage, 6 bars le Turry ramène l'équipage du Roastbeef et Jean Louis à la barre. Pendant ce temps Jean Claude et Bruno mettent le zodiac de Bruno à l'eau. Comme l'année dernière il assurera la sécurité. À 7h30 Suzanne est au ponton pour finir de monter en pression. À 7h58 nous quittons le ponton, Suzanne tirant Roastbeef et Nymphée. et bien bien vite c'est le pont-rail de Chatou.
Pour une fois nous sommes partis à l'heure.
Chahut et Sequana sont partis par la route ainsi que les yoles
Les préparatifs de départ au ponton de la Gare d'eau.
(Photo Guy Lécuyer)
La remorque de Roastbeef est entre les mains d'Hervé.
(Photo Guy Lécuyer)
Nous passons devant le club de Rueil, encore deux kilomètres et c'est l'écluse de Bougival. Une péniche remonte, il faut attendre une dizaine de minutes et nous passons dans le petit bassin. Nous nous amarrons au bajoyer de droite.
Sur Roastbeef : Jeff, John-John et Jean Pierre, sur Nymphée : Guy d'Houilles, Alain et Patrick. Le zodiac est déjà loin devant.
Sur le Zodiac, Marie-Pierre, Bruno et Jean Claude aux commandes.
(Photo Guy Lécuyer)
Dans l'écluse de Bougival. La porte amont ne va pas tarder à se fermer et nous descendrons de trois mètres.
9h45 PK 51. Nous venons de passer l'extrémité aval de l'Île de la Loge en face de Port-Marly. Patrick est à la barre.
9h56 PK 52. Pont-rail du Pecq, ligne Paris St Germain.
10h15 Nous passons devant le C.V.B.S. 4 de nos amis montessonnais. 
10h42 PK 58. Pont-rail de Maisons-Laffitte
11h06 Nous passons devant la friche industrielle de l'ancienne cimenterie Lafarge.
Tiens il faut sortir les parapluies. C'est Bruno M. qui est à la barre. Charles a enfilé son ciré, Pascale s'est réfugiée sous les sacs de bois vides et moi je pends mon pantalon qui sèche près de la chaudière.
Le temps n'est pas le même que celui de l'année dernière. IL fait à peine chaud, la luminosité est terne et les gouttes d'eau ne vont pas tarder.
Puis c'est l'église de la Frette.
et celle d'herblay. Les belles maisons s'alignent sur notre passage.
11h46 Nous passons l'extrémité amont de l'Ile de Conflans.
L'ancienne halte-ponton des Bateaux Parisiens créés en 1867 à l'occasion de l'Exposition Universelle.
Les premiers bateaux de mariniers apparaissent, nous sommes bientôt arrivés à Conflans pour le ravitaillement.
Le bateau lutte contre l'incendie des pompiers de Conflans Sainte Honorine.
12h32 On largue notre train qui sera repris par le Zodiac et on s'approche du Jacques où nous avons déposé notre chargement de bois la veille. Nous sommes accueillis par Bernard, le secrétaire de l'Association des Amis du Musée de la Batellerie 5.Après le chargement des sacs de bois (110 kg) c'est l'heure du déjeuner. Les bateaux se mettent couple, les bouchons sautent, le soleil dévoile ses rayons, tout va bien sur la Seine.
Notre escale à couple du Jacques.
(Photo Jeff)
110429ycif69.jpg (87026 octets)
Charles resté à bord. Oui d'accord c'est un peu le bordel à bord.
(Photo Jeff)
110429ycif70.jpg (63802 octets)
13h45 départ. la grande régalade est terminée direction l'écluse d'Andrésy.
Le zodiac avec Marie-Claire, Marie-Pierre, Burno et Jean Claude est prêt à repartir. C'est lui qui fera la manœuvre des bateaux avant de nous repasser la remorque.
Bruno M. a enfilé son gilet de sauvetage.
Et c'est reparti.
(Photo Guy Lécuyer)
Sur Nymphée Guy d'Houilles 'le photographe, Patrick et Alain.
(Photo Guy Lécuyer)
Dans l'écluse d'Andrésy PK 73. Les équipages ont changé de bateaux.
Sortie d'écluse.
Pont de Poissy
Nous nous engageons dans le petit bras (tirant d'air 5m).
Nous le quitterons à Villenne-sur-Seine pour rejoindre la bras vif.
16h24  PK 85. Pont de Triel. Le pont suspendu en fil de fer datait de 1870 (construction Marc Seguin & Frères) a été remplacé après sa destruction pendant la guerre.
Michel L. de l'Y.C.I.F. vient à notre rencontre à bord d'un canot du club.
(Photo Guy Lécuyer)
16h50 PK 88, pointe amont de l'Île de Vaux. 
17h10 PK 90,6, pointe aval de l'Île de Vaux. 
17h32 PK92,4. Les Mureaux Club de l'Y.C.I.F. Arrivée avec deux minutes de retard par rapport au parcours de l'année dernière.
Jean Pierre, Michel et Jacques nous accueillent.
Quelques photos de détail de Suzanne

(Toutes photos Geff Levy)
Arrivée au ponton d l'Y.C.I.F après 10 heures de navigation.
(Photo Laurence)
110429ycif77.jpg (40787 octets)

 

Bilan de la journée :
  • 6h45 Allumage  
  • 7h58 départ avec Roastbeef et Nymphée en remorque, 
  • arrivée à Conflans à 12h30, déjeuner,
  • départ 13h45 
  • arrivée à Les Mureaux 17h32.

Nous avons parcouru 49 km et consommé 180 kg de bois. La chaudière a été éclairée pendant 12 heures, il ne restait plus de feu dans le foyer et la pression était de 4 bars à l'arrivée, juste de quoi manœuvrer. 
Le temps a été mitigé nous réservant des averses en alternance avec des périodes de répit. Heureusement le déjeuner s'est déroulé sous le soleil. La traversée a été bonne.

Notes :
  • 1 Yacht Club de l'Ile de France   
  • 2 Le bateau électrique « Le Dénicheur » propose des croisières d’une heure sur le Bras de Marly, entre l'Ile des Impressionnistes (Ile de Chatou) et les Écluses de Bougival. Le Dénicheur longe les rives de Chatou, Rueil-Malmaison, Bougival, Louveciennes et Croissy-sur-Seine.
    Pour les réservations : 06 99 24 35 06 ou Sequana
  • 3 Voir le site de Sequana puis la rubrique "Collection", 'Voiliers".
  • 4  C.V.B.S. Club de Voile des Boucles de la Seine à Montesson créé en 1932 par plusieurs propriétaires de "Plongeon" qui proposèrent un garage attenant au "Merle Franc" à Rueil comme lieu nautique.
  • 5 A.M.B.B. Association des Amis du Musée de la Batellerie.