La voiture salon V11

85v11b.jpg (40101 octets)En 1986 nous étions allés visiter le réseau des Kaolins d'Échassières dans l'Allier avec Jean Claude et Jean Michel. Nous avions le dessein de récupérer des essieux de wagons pour les Chanteraines en vue de construire de nouvelles unités. Ce fut chose faite après une journée bien remplie : nous repartions avec une vingtaine d'essieux patiemment désolidarisés de leur châssis.
Cette journée nous permis de remarquer un wagon garé sur le bord de la route : la Bétaillère et dans la carrière des wagons tombereau destinés à l'acheminement des produits finis de la carrière à la gare SNCF de la Loge près de Lapeyrouse à une dizaine de kilomètres de l'usine.
Sur la route du retour, j'avais bien l'intention de retourner à Échassières pour ramener ce témoin du passé qui un jour ou l'autre serait ferraillé.

Le 06/12/1986 nous y retournions avec Jean Michel après avoir loué un camion porte-voiture. Le responsable du site nous attendait comme il avait été convenu. À l'aller nous retrouvions la bétaillère sur le bord de la route Juste un arrêt pour voir comment nous pourrions la charger au retour et nous arrivâmes à l'entrée de l'usine. J'avais déjà repéré les wagons stockés sur des voies de garage, bien alignés en attente de ferraillage. J'en repérais un dépourvu de caisse, un de préférence dont les essieux n'étaient pas trop usés.

85v11_2.jpg (29270 octets) 85v11.jpg (50011 octets)Ce n'est pas ce châssis mais un similaire, c'est à dire un wagonnet destiné à recevoir une benne basculante, transformé en tombereau avec une porte abattante pour la ligne entre Échassières et la gare de la Loge près de Lapeyrouse.

Les deux wagons ramenés je les garais au fond du dépôt car à cette époque nous construisions du matériel roulant et ma charge ne me laissait pas trop le temps de m'occuper de mon matériel.

En 1996, je commençais à m'occuper de cette voiture salon pour laquelle, à l'occasion de la construction des voitures fermées j'avais commandé les éléments du chaudron ainsi que les fenêtres. C'était en effet une opportunité d'avoir ces éléments déjà disponibles pour mon projet. 

Mon premier travail fut de faire sauter les rivets qui maintenaient les berceaux de la benne sur le châssis. Ce ne fût pas une mince affaire tant les rivets étaient solides. Cela dit ce n'est pas pour autant qu'ils ont résisté au chalumeau.
Tout de suite après, je m'occupais des attelages pour en faciliter les manœuvres. Puis ce fut au tour des boîtes d'essieux que je démontais pour en vérifier l'état.
À propos de boîtes d'essieux la conception du wagon prenait en compte le poids de la benne réparti sur le deux essieux, laissant pour la plate-forme serre-frein un porte à faux à la fois inesthétique et non justifiée pour l'usage future de ce wagon transformé en voiture.
Ce fut donc l'occasion de déplacer vers la plate-forme l'essieu et pourquoi pas ne pas le changer pour obtenir un meilleur roulement.
Ce fut chose faite à partir d'essieux récupérés aux ardoisières de Trélazé qui nous avait fait on plusieurs boîte à rouleaux avec leur rouleaux bien rangés dans du papier et enduit de graisse.
salon_06.jpg (56479 octets)Il a fallu découpé le
L du longeron pour adapter la fixation des boîtes d'autant que j'ai profité de cette opération pour mettre des ressorts d'ascenseur entre le châssis et les boîtes, une voiture salon devant être confortable.
Bien entendu pour cet essieu j'ai du déplace également le système de frein et sa timonerie devenue insuffisante en longueur. Souvent une petite transformation en entraîne d'autres en aval.

97n11_01.jpg (228490 octets) L'infrastructure de la future voiture salon terminée.
Les deux essieux ont été changé, l'essieu avant et sons système de frein avant déplacé. La timonerie de frein et les attelages ont été révisés.
Noter le rallongement de la timonerie de frein.

Le châssis n'a pas encore été recouvert. Ce sera fait avec une tôle striée de 8 mm ainsi que la plate-forme qui a reçu une tôle ridelle des wagons Péchot de la Chapelle St Ursin. Nous sommes maintenant sur une base saine, la construction de la superstructure va pouvoir commencée.

91v11.jpg (26885 octets)Je tenais absolument à réaliser ce projet dans un délai qui n'allait pas s'étendre sur des années comme cela souvent se passe, aussi je décidais de travailler le soir après le travail pour ne pas prendre sur les samedis qui étaient consacré au CFC, engagement oblige.
J'ai commencé par souder les trois montants qui allaient supporter l'ensemble du chaudron. Ils ont été fabriqués par le Lycée Charles Petiet de Villeneuve-la-Garenne avec ceux de la voiture fermée V15 que construisait Jean Pierre puis après les extrémités. Aussitôt le volume était donné et les proportions apparentes. Il était encore temps de les changer mais ce ne fut pas nécessaire. Des dessins exécutés à l'ordinateur m'avait renseigné et la réalité était proche du dessin.
Je pouvais continuer d'abord par le soudage des tôles du chaudron, d'abord les deux du bas, puis celle du haut dont les ouvertures étaient préparées. Pointage d'abord à l'arc pour vérifier que tout allait bien car une fois soudé, il est difficile d'intervenir. Ensuite le toit constitué de deux tôles se chevauchant et abritant également la plate-forme.
septembre 96 pose d'un strapontin sur la plate-forme peinture
octobre, pose du lambris au plafond, Pose de la ceinture, frisette, encadrement des fenêtres pose de l'échelle, estrade, vernis pose des fenêtres, support de sièges.

salon_01.jpg (76354 octets) Pose de la ceinture en chêne vernis.
salon_04.jpg (40028 octets) Fixation d'un strapontin récupéré à l'usine des eaux de Nanterre à l'occasion du démontage du réseau Chauvineau de 1906.

1997 peinture de la caisse, octobre pose des tasseaux, décembre fabrication des supports de siège.
1998
peinture des supports de siège, pose des tasseaux pour fixer le frisette, ainsi que celle du pavillon. Pose des sièges, ponçage de la table, pose du plancher sur la plate-forme, séparation de la caisse et du châssis, démontage de la traverse, adaptation des freins, peinture châssis pose de la caisse, Pose des prises électriques pour le signal d'alarme.

salon_10.jpg (25840 octets) Pose de la frisette.
salon_08.jpg (45697 octets) Fixation des sièges sur les supports en fer plats soudé.
salon_07.jpg (31726 octets) L'installation du poêle en mars 98.
salon_09.jpg (35509 octets) Patère et lampe à pétrole pour compléter l'aménagement intérieur.
salon_05.jpg (69763 octets) Enfin terminée au printemps 1998.
98n11_02.jpg (76850 octets) 98n11_04.jpg (95149 octets) 0405n11.jpg (70451 octets) Trois vues de la voiture salon, terminée en mai 98 pour les journées Portes-Ouvertes et remise en circulation.
98n11_03.jpg (143176 octets) 1998. Une des premières sorties.
Remise en queue obligatoire à cause de l'absence de conduite blanche.

Depuis, peu de modifications lui ont été apportée, à l'exception de barres en volutes sur le garde-fou avant ce qui lui donne un petit air ancien.

F1020031.JPG (828143 octets)
02v11_05.jpg (99435 octets) En 2002 à l'occasion des journées Portes-Ouvertes. La voiture salon attend d'être accrochée à son train.
(Photo Guy Deveaux)
jpo-jlm13.jpg (85718 octets) En 2004 à l'occasion du 20ème anniversaire du CFC, il assure les navettes entre le Dépôt, la Ferme et Passage de Verdure avec la Bouillote.
040918_01.jpg (616556 octets) En 2004 à l'occasion des journées du patrimoine.

Depuis cette voiture a participé et participe encore à plusieurs manifestations notamment avec la Bouillote qu'elle accompagne lors des sorties.

C'est ainsi qu'on la retrouve

050505.jpg (1078454 octets) En mai 2005 à la manifestation "Melun fête la Seine". Un rassemblement de yachting à moteurs, "celui de la Belle Époque, du vernis, du cuivre, de l'élégance, de l'acajou, de la ligne pure, et de l'esthétisme".
060618_1.jpg (402509 octets) 060618_2.jpg (326734 octets)En juin 2006 au 40ème anniversaire de l'Association des Amis du Musée à Pithiviers.
0609_1.jpg (459516 octets) 0609_2.jpg (513780 octets)Au Boulleaume en septembre 2006 à l'exposition
A PIED, A CHEVAL, EN VOITURE. ET EN TRAIN DANS LE VEXIN ET LE PAYS DE THELLE organisée par l'Association Le Pétillon
0611fete-trans.jpg (73188 octets) À la Fête des Transports aux Champs Élysées les Les 17, 18 & 19 novembre 2006   organisée par l'Association Transports Passion, avec le soutien du Ministère des Transports, de l'Équipement, du Tourisme et de la Mer et le Conseil Régional d'Ile-de-France.
081128.jpg (453725 octets) Le 8 novembre 2008 au Bourget sous l'aile du Boeing 707 à l'occasion de l'exposition "Du virtuel au réel" au Mondial de la simulation et des jeux vidéos organisé du 28 au 30 novembre au Musée de l'air et de l'espace du Bourget.
080920_patrimoine.jpg (125200 octets) Journées du Patrimoine 2008

Retour