Le chemin de fer Glissant

MAD

carnet05_02.jpg (1242528 octets)En 1864, l'ingénieur Louis Dominique Girard (1815-1871) expérimentait le "chemin de fer glissant" dans sa propriété de la Jonchère à Rueil-Malmaison en 1865.
Pour réduire les frottements, Girard préconisait l'eau sur laquelle les véhicules glissaient sur un "coussin d'eau", propulsé par l'énergie hydraulique. Girard prévoyait un système de propulseurs à eau (venant des chutes naturelles), disposées sur la voie, et le train recevait ainsi des impulsions répétées sans avoir lui-même de dispositif moteur.
Malheureusement Louis Dominique Girard fut au nombre des victimes de la guerre de 1870. A Barre, ami et associé de L.D. Girard, reprit les travaux et put présenter au public un petit chemin de fer glissant sur l'esplanade des Invalides, à l'occasion de l'exposition universelle de 1889. 
Le chemin de fer glissant système Girard, n'eut jamais d'application pratique.

Essai d'un nouveau chemin de fer à glissement, hameau de la Jonchères, d'après l'oeuvre de Bourdelin qui présenta de nombreuses représentations de machines à vapeur, dont celle de Louis Dominique Girard.
Document D. Robat

A l'occasion du 150ème anniversaire du Premier tramway en France (Rueil-Gare - Port Marly), ce chemin de fer original a été évoqué (exposition temporaire à la Société historique de Rueil-Malmaison).

Pour en savoir plus :

Ingénieur en hydrologie, les travaux de L. D. Girard furent soutenus par Napoléon III. L'inventeur avait obtenu la concession d'une ligne de Paris à Argenteuil pour son chemin de fer glissant alors que son dessein était de l'appliquer aux grandes lignes. 
Il reste néanmoins le précurseur des turbines hydrauliques modernes (cf. la célèbre "Turbine Girard" de l'Usine élévatoire d'Isles-les-Meldeuses (Canal de l'Ourcq, Service des Canaux, Ville de Paris). Diamètre : 11 mètres.

Cent plus tard, le 7 janvier 1962 l'ingénieur Bertin présentait le "Terraplane", une sorte de camion tous terrains pouvant se déplacer soit sur ses roues, soit sur système à glissement. Cette invention préfigura l'aérotrain. Alors que Girard, préconisait l'eau comme support, Bertin préconisait l'air. 
En 1965 fut expérimenté le premier train expérimental à sustentation.

Page precedente