L'écomusée du Cheminot veynois

MAD

Veynes avec ses quelques 3200 habitants est une petite ville des Hautes-Alpes et une grande cité cheminote. En effet la principale activé de ce gros bourg était le chemin de fer qui venait à la fois de Marseille, de Grenoble, de Valence et de Briançon. Aujourd'hui ville touristique située à 814 mètres d'altitude dans la région des deux  Buëch, c'est à l'occasion d'une semaine passée dans la région que j'ai découvert l'écomusée du Cheminot Veynois.

Aujourd'hui, le quartier de la gare n'a plus la splendeur qu'il a connu au temps de la rotonde, du dépôt des machines, des ateliers et des logements cheminots, mais pour conserver la mémoire du fer solidement ancré dans la région des deux Buëch, un écomusée a été créé dans un ancien hôtel particulier du XVIIIème Siècle.
Les salles d'exposition mettent en valeur des objets, des reconstitutions d'ambiance, des vidéos, et même une maquette en HO afin de conserver ce patrimoine industriel et le faire partager aux voyageurs qui prennent le temps de s'arrêter à Veynes.

La visite

La visite commence par l'ancien guichet de la gare avec tous ses accessoires de l'époque du P.L.M. Ensuite, on traverse le quai d'une gare typique P.L.M avec sa pendule, son banc, ses plaques émaillées.
La visite continue par la lampisterie, où une magnifique collection de lampes à pétrole, à acétylène et électrifiées qui étaient utilisées pour le service des gares, de la voie ou pour les fins de convoi.
Une cabine de locomotive à vapeur vous attend et en l'espace de quelques instants vous êtes aux commandes d'une 140 C.

Quatre vidéos et une salle de projection complète la visite par des documents d'époque, ainsi qu'un film sur l'histoire des chemins de fer. 
Vous pourrez aussi découvrir une maquette de l'ancienne rotonde de Veynes qui pouvait accueillir 56 locomotives à vapeur. Sa surface faisait plus de 6000 m2 et sa démolition remonte à 1971.

On peut voir aussi quelques objets remarquables comme :

Un veynois d'exception Adrien Ruelle

Adrien Ruelle, ancien directeur du P.L.M. et ancien Conseiller général  a dirigé l'étude et les travaux "Voies ferrées des Alpes" et fait converger les quatre lignes de Marseille (Sud), Valence (Ouest), Grenoble (Nord) et Briançon (Est) à Veynes gare d'arrêt général et en fit de Veynes une cité cheminote digne de ce nom avec atelier, dépôt, rotonde, habitations, etc. Le premier train est arrivé à Veynes en 1875.

Des cheminots en retraite et/ou en activité sont présents dans le musée et ont du plaisir à faire partager le microcosme ferroviaire.

Écomusée du Cheminot Veynois - Maison des communes
3 rue du Jeu de Paume
05400 Veynes
France
Tél : 04 92 58 00 49
Fax : 04 92 58 19 71

 

Ouverture du 7 juin au 30 septembre du mercredi au samedi de 15h à 19h 
et le vendredi en nocturne du 14 juillet au 18 août
Ouverture durant les autres vacances scolaires - du mercredi au samedi de 14h à 18h.
Pour les groupes : tous les jours et toute l'année, sur réservation.

 

Voir aussi l'article de   N° 77

Quelques sites internet sur le musée : 

Page precedente