Le carnet du CFC

Baguenaude sur la ligne Auxy—Beaune-la-Rolande (Loiret)

MAD

Cette courte ligne de 5,684 Km a été construite par le P.O. en 1884. Le P.O. était alors en guerre concurrentielle  avec le P.L.M. pour l'acheminement des vins du midi.
Le P.L.M. exploite à cette époque la ligne Paris
Montargis par Malherbes et Auxy-Juranville.
La navette est assurée quotidiennement pas trois trains dans les deux sens jusqu'en 1932 puis c'est la S.T.A.P.O. qui prend le relais sur la route au moment de la nationalisation. C'est une des premières lignes de chemin de fer mise sur route.
La voie est déposée en juin 1941.

Auxy-Juranville
Initialement la gare s'appelait "Beaune-la-Rolande P.L.M.", puis "Auxy-Beaune-la-Rolande" et enfin Auxy-Juranville.
Cette gare est une tête de ligne assurant des navettes avec Beaune-la-Rolande sur cette courte distance reliant les deux réseaux P.L.M. et P.O.

À noter l'ancienne voie romaine dite "chemin de César".

45auxy08.jpg (64316 octets) La campagne gâtinaise est traversée par la voie de chemin de fer.
Le mot gâtinais vient de vide, désert.
45auxy06.jpg (46051 octets) Le B.V. côté place. Il a été démoli en 1870 par fait de guerre et reconstruit.
45auxy01.jpg (67869 octets) Le B.V. côté voies. Vue en direction de Malherbes.
45auxy05.jpg (60996 octets) Vue en direction de Montargis. La bifurcation est un peu plus loin à gauche.
Au premier plan la voie de la navette pour Beaune-la-Rolande.

Le Parville
De 1884 à 1902 ce fut la seule gare de Beaune-La-Rolande avant la création de celle sur la ligne Etampes
Bourges.
La gare du Parville disparu pour laisser place à un stade et un gymnase.

Beaune-la-Rolande

Les trois gares de Beaune-la-Rolande :

  • La première portait le nom de Beaune-la-Rolande et était située sur les communes d'Auxy et de Juranville sur la ligne Paris—Montargis (P.L.M.) ouverte en 1867.
  • Lors de la création de la ligne Étampes—Bourges, le P.O. a construit la gare de Beaune-la-Rolande - Parville appelée Beaune-la-Rolande - Ville.
  • En 1905 à l'occasion de l'ouverture de la ligne Étampes—Pithiviers, le P.O. construit la gare de Beaune-la-Rolande (la gare actuelle) ainsi qu'un raccordement en triangle permettant le passage directs des trains entre les trois gares.
La gare de 1905.
La gare abrite aujourd'hui l'école de musique et une crèche.
Vue en direction d'Étampes.
Vue en direction de Bourges. La fin de la voie se situe quelques dizaines de mètres plus loin.
  •  

 

Notes
  •  

Sources

  • Trains oubliés Tome 3 - P.O. Midi - José Banaudo - Éditions du Cabri - 1982
  • De gare en gare sur les chemins de fer du Loiret - J. Surier - Cercle cartophile du Loiret - 2007

Sites 

Si une image de cette page vous paraissait non libre de droits, merci de m'en faire part

Page precedente