Le "bateau-ciment" de Joseph Lambot

Marc André Dubout

Joseph Lambot est né en 1813, le 22 mai à Montfort-sur-Argens dans le Var. Fils de Joseph, Paul, riche propriétaire installé sur le domaine de Miraval, à Correns et de Marianne Taneron, il est descendant d'une vielle famille de la bourgeoisie locale. Les Lambot sont; avocats, notaires, propriétaires fonciers... 
Son père meurt en 1823 et sa mère, un an après.
Joseph Louis commence ses études à Brignoles puis les poursuit au lycée  Louis Le Grand à Paris où il est placé par son oncle, le baron de Lambot. Il entreprend ensuite des études de droit à Aix-en-Provence. Après de nombreux voyages, il s'installe sur le domaine familial de Miraval et se consacre à l'agriculture. 
Le 19 septembre 1841, il se marie à Draguignan avec Marie Jeanne Joséphine Luce Latil, fille d'un receveur des contributions directes.

Joseph Paul réalise alors ses premiers objets en "fil de fer" recouvert de ciment, destinés à remplacer le bois qui est périssable, il vient d'inventer le ciment armé.

C'est en 1848 qu'il construit les fameuses barques en ciment qui feront sa renommée et les baptisera "bateaux-ciment".


C'est dans la propriété familiale que Joseph Lambot essaie sa barque en ciment armé.
Le bateau exposé au Musée des comtes de Provence à Brignoles ( Var)

Le 30 janvier 1855, son invention du "fer-ciment" est brevetée pour une durée de 15 ans. Cette même année, lors de "l'Exposition universelle", la barque remporte un franc succès, à tel point que la Direction de la construction navale contacte Lambot et lui commande une bouée pour la rade de Toulon.
Le 27 avril Joseph Lambot est admis à la Société d'acclimatation de Paris. En 1858, il devient membre de la Société d'agriculture et d'industrie du Var.
Il meurt le 2 août 1887 à Brignoles, où il demeure alors dans la maison de la rue du Portail neuf. Il est âgé de 73 ans.


Sur ce cliché, sur le lac de Miraval à Carcès, 
Jean Lambot, petit-fils de l'inventeur, 
René de Camprieu, Berthe et Adolphe Mayet (2 arrières petits-enfants).


Titre

 

 

Notes : 

Sources :

  • Musée des Comtes de Provence à Brignoles (Var)

 

Page précédente